Rechercher

Une révolution dans le monde de la navigation !

Dernière mise à jour : 29 mars


Alexia se lance un nouveau défi : Le Trophée Jules Verne, confondé en 1992 par Florence Arthaud et Titouan Lamazou. C’est un tour du monde à la voile, à effectuer en moins de 80 jours, synonyme de liberté, qu’elle soit technologique ou stratégique. En effet, la taille du bateau et de l’équipage n’est pas défini, ce qui offre un panel de rebondissements…


La navigatrice niçoise compose actuellement un équipage de 10 skippeuses internationales, de 18 à 50 ans, pour un record inédit et jamais accompli. De ce fait, ce projet mettra en avant la rigueur, le professionnalisme, l’expérience, mais aussi le dynamisme, et la fougue de la jeunesse.


La portée de ce projet est énorme. Il y a 24 ans, un équipage féminin a tenté sa chance, avant d’être contraint d’abandonner dû à un démâtage en plein océan Pacifique, au point Nemo (65% de la course effectuée). C’est la Navigatrice Britannique Tracy Edwards qui avait porté ce projet, aux cotés de Sam Davies, Miranda Merron, Emma Westmacott, Mikela von Kuskell, Emma Richards, Helena Dardevid. Le ratio de femmes sur le Trophée Jules Verne était alors de 5%. Plus aucun équipage féminin s’est représenté depuis…


Alexia et ses coéquipières, son équipage, préparent donc cette course pleine d’ambitions, pour réaliser l’inédit, en 2023, et mettre en exergue les passions, et plus précisément cette affection pour les mers et océans…


Vous souhaitez soutenir Alexia et son équipage pour leur projet ?

Don 4MyPlanet





7 vues0 commentaire